AR

BE

BG

BN

BS

CA

CS

DE

EL

EM

EN

EO

ES

ET

FA

FI

FR

HE

HR

HU

ID

IT

JA

KA

KN

KO

LT

LV

MR

NL

NN

PA

PL

PT

PX

RO

RU

SK

SR

SV

UK

VI

ZH

Code-switching

Les personnes élevées dans le bilinguisme sont de plus en plus nombreuses. Elles parlent plus d'une seule langue. Nombre d'entre eux changent souvent de langues. Ils décident suivant la situation, quelle langue ils choisissent. Par exemple, ils ne parlent pas la même langue sur le lieu de travail et à la maison. Ainsi, ils s'adaptent à leur environnement. Mais ils ont aussi la possibilité de changer de langue spontanément. On nomme ce phénomène le code-switching. Lors du code-switching, on change de langue pendant qu'on parle. Il peut y a voir plusieurs raisons à ce que les locuteurs changent de langue. Souvent, ils ne trouvent pas le mot qui convient dans une langue. Ils s'expriment mieux avec l'autre langue. Il est aussi possible qu'ils se sentent plus sûrs dans une langue. Ils choisissent alors cette langue pour le domaine privé ou personnel. Parfois, un mot n'existe pas dans une langue. Dans ce cas, les locuteurs doivent changer de langue. Ou bien ils changent de langue pour ne pas être compris. Le code-switching fonctionne alors comme une langue secrète. Autrefois, le mélange des langues était critiqué. On pensait que les locuteurs ne parlaient aucune langue correctement. Aujourd'hui, on voit les choses différemment. Le code-switching est reconnu comme une compétence langagière particulière. Il peut être intéressant d'observer des locuteurs lors du code-switching. Car souvent, ils ne changent pas seulement de langue. D'autres éléments communicatifs se modifient aussi. Ils sont nombreux à parler plus vite, plus fort ou de façon plus accentuée dans l'autre lan Ou alors ils utilisent soudainement plus de gestuelles et de mimiques. Le code-switching est donc aussi toujours un peu de culture-switching…

text before next text

© Copyright Goethe Verlag GmbH 2018. All rights reserved.