egypt
AR
belarus
BE
bulgaria
BG
bangladesh
BN
bosnia
BS
spain
CA
czech_republic
CS
germany
DE
greece
EL
usa
EM
great_britain
EN
esperanto
EO
spain
ES
estonia
ET
iran
FA
finnland
FI
france
FR
israel
HE
croatia
HR
hungary
HU
indonesia
ID
italy
IT
japan
JA
georgia
KA
india
KN
south_korea
KO
lithuania
LT
latvia
LV
india
MR
netherlands
NL
norway
NN
india
PA
poland
PL
portugal
PT
brazil
PX
romania
RO
russia
RU
slovakia
SK
serbia
SR
sweden
SV
ukraine
UK
vietnam
VI
china
ZH

Le bilinguisme améliore l'ouïe

Les personnes parlant deux langues entendent mieux. Elles arrivent mieux à distinguer des sons différents entre eux. Une étude américaine est parvenue à ce résultat. Des chercheurs ont testé plusieurs adolescents. Une partie de ceux-ci avait grandi dans le bilinguisme. Ces adolescents parlaient anglais et espagnol. L'autre partie ne parlait que l'anglais. Les jeunes gens devaient écouter une syllabe particulière. Il s'agissait de la syllabe "da". Elle n'appartenait à aucune des deux langues. Cette syllabe était diffusée aux personnes tests par le biais d'écouteurs. En même temps, l'activité de leur cerveau était mesurée avec des électrodes. A l'issue de ce test, les adolescents devaient réécouter la syllabe. Mais cette fois, elle était accompagnée de nombreux bruits gênants. C'étaient différentes voix qui disaient des phrases insensées. Les jeunes bilingues réagissaient très fortement à la syllabe. Leur cerveau manifestait une grande activité. Ils arrivaient à identifier la syllabe avec ou sans bruits gênants. Les jeunes monolingues n'y arrivaient pas. Leur sens de l'ouïe n'était pas aussi développé que celui des jeunes bilingues. Le résultat de l'expérience a surpris les chercheurs. La seule chose connue jusqu'alors était que les musiciens ont une ouïe particulièrement bon Mais il semble que le bilinguisme aussi entraîne l'ouïe. Les personnes bilingues sont constamment confrontées à différents sons. Ainsi, leur cerveau doit développer de nouvelles compétences. Il apprend à différencier différents stimuli linguistiques. Les chercheurs testent actuellement l'influence des connaissances linguistiques sur le cerveau. Peut-être que l'ouïe en profite aussi quand on apprend les langues plus tard…

text before next text

© Copyright Goethe Verlag GmbH 2015. All rights reserved.