egypt
AR
belarus
BE
bulgaria
BG
bangladesh
BN
bosnia
BS
spain
CA
czech_republic
CS
germany
DE
greece
EL
usa
EM
great_britain
EN
esperanto
EO
spain
ES
estonia
ET
iran
FA
finnland
FI
france
FR
israel
HE
croatia
HR
hungary
HU
indonesia
ID
italy
IT
japan
JA
georgia
KA
india
KN
south_korea
KO
lithuania
LT
latvia
LV
india
MR
netherlands
NL
norway
NN
india
PA
poland
PL
portugal
PT
brazil
PX
romania
RO
russia
RU
slovakia
SK
serbia
SR
sweden
SV
ukraine
UK
vietnam
VI
china
ZH

Les mots négatifs ne sont pas traduits dans la langue maternelle

Lorsqu'ils lisent, les plurilingues traduisent inconsciemment dans leur langue maternelle. Cela se passe de façon automatique, les lecteurs ne s'en rendent donc pas compte. On pourrait dire que le cerveau fonctionne comme un traducteur simultané. Mais il ne traduit pas tout ! Une étude a montré que le cerveau a un filtre intégré. Ce filtre décide ce qui doit être traduit. Et il semble que ce filtre ignore certains mots. Les mots négatifs ne sont pas traduits dans la langue maternelle. Pour leur expérience, les chercheurs ont choisi la langue chinoise. Toutes les personnes tests parlaient l'anglais comme deuxième langue. Elles devaient évaluer différents mots anglais. Ces mots avaient différents contenus émotionnels. Il s'agissait de termes positifs, négatifs ou neutres. Pendant que les personnes tests lisaient les mots, leur cerveau était examiné. C'est-à-dire que les chercheurs mesuraient l'activité électrique du cerveau. Ainsi pouvaient-ils étudier comment le cerveau travaillait. Lors de la traduction des mots, certains signaux sont créés. Ceux-ci prouvent que le cerveau est actif. Mais pour les mots négatifs, les personnes tests ne présentaient plus d'activité. Seuls les mots positifs ou neutres étaient traduits. Les chercheurs ne savent pas encore pourquoi il en est ainsi. En théorie, le cerveau devrait traiter tous les mots de façon égale. Mais il se peut que le filtre vérifie brièvement chaque mot. Il est analysé alors même qu'il est lu dans la langue étrangère. Lorsqu'un mot est négatif, la mémoire est bloquée. Ainsi, il ne peut pas recourir au mot de la langue maternelle. Les hommes peuvent réagir de façon très sensible aux mots. Le cerveau cherche peut-être à les protéger de chocs émotionnels…

text before next text

© Copyright Goethe Verlag GmbH 2015. All rights reserved.