egypt
AR
belarus
BE
bulgaria
BG
bangladesh
BN
bosnia
BS
spain
CA
czech_republic
CS
germany
DE
greece
EL
usa
EM
great_britain
EN
esperanto
EO
spain
ES
estonia
ET
iran
FA
finnland
FI
france
FR
israel
HE
croatia
HR
hungary
HU
indonesia
ID
italy
IT
japan
JA
georgia
KA
india
KN
south_korea
KO
lithuania
LT
latvia
LV
india
MR
netherlands
NL
norway
NN
india
PA
poland
PL
portugal
PT
brazil
PX
romania
RO
russia
RU
slovakia
SK
serbia
SR
sweden
SV
ukraine
UK
vietnam
VI
china
ZH

L'apprentissage et la lecture

L'apprentissage et la lecture fonctionnent ensemble. Cela vaut particulièrement pour l'apprentissage de langues étrangères. Si on veut apprendre correctement une nouvelle langue, il faut lire beaucoup de textes. En lisant de la littérature en langue étrangère, on traite des phrases entières. Ainsi, notre cerveau apprend le vocabulaire et la grammaire dans un contexte. Cela l'aide à bien mémoriser les nouveaux contenus. Notre mémoire a beaucoup plus de difficultés à retenir des mots de vocabulaire isolés. Pendant la lecture, nous apprenons quelle signification les mots peuvent avoir. Cela nous permet de développer un sens de la nouvelle langue. Naturellement, la littérature en langue étrangère ne doit pas être trop difficile. Des nouvelles modernes ou des romans policiers sont souvent distrayants. Les journaux quotidiens ont l'avantage d'être toujours actuels. Les livres pour enfants ou les bandes dessinées aussi se prêtent bien à l'apprentissage des Les images facilitent la compréhension de la nouvelle langue. Quelle que soit la littérature choisie, il faut qu'elle soit vivante ! C'est-à-dire qu'il doit se passer beaucoup de choses afin que la langue soit variée. Ceux qui ne trouvent rien peuvent aussi utiliser des livres spécialisés. On trouve beaucoup de livres avec des textes simples pour débutants. L'important est de toujours utiliser un dictionnaire pendant la lecture. Dès qu'on ne comprend pas un mot, on devrait rechercher sa signification. Notre cerveau est activé par la lecture et apprend vite les nouveautés. Pour tous les mots incompris, on constitue un fichier. Ainsi, on peut les répéter souvent. On peut aussi marquer en couleur les mots inconnus lors de la lecture. La fois suivante, on les reconnaît tout de suite. En lisant beaucoup dans une langue étrangère, on fait rapidement des progrès. Car notre cerveau apprend vite à imiter la langue. Il se peut qu'un jour, on pense aussi dans la langue étrangère…

text before next text

© Copyright Goethe Verlag GmbH 2015. All rights reserved.