egypt
AR
belarus
BE
bulgaria
BG
bangladesh
BN
bosnia
BS
spain
CA
czech_republic
CS
germany
DE
greece
EL
usa
EM
great_britain
EN
esperanto
EO
spain
ES
estonia
ET
iran
FA
finnland
FI
france
FR
israel
HE
croatia
HR
hungary
HU
indonesia
ID
italy
IT
japan
JA
georgia
KA
india
KN
south_korea
KO
lithuania
LT
latvia
LV
india
MR
netherlands
NL
norway
NN
india
PA
poland
PL
portugal
PT
brazil
PX
romania
RO
russia
RU
slovakia
SK
serbia
SR
sweden
SV
ukraine
UK
vietnam
VI
china
ZH

Les traductions automatiques

Quand on veut faire traduire des textes, cela coûte souvent beaucoup d'argent. Les interprètes ou les traducteurs professionnels sont chers. C'est malgré tout toujours plus important de comprendre d'autres langues. Les informaticiens et les linguistes-informaticiens veulent résoudre ce problème. Ils travaillent depuis longtemps à l'élaboration d'outils de traduction. Entre-temps, il existe de nombreux programmes de cette sorte. Mais les traductions automatiques sont le plus souvent de mauvaise qualité. Pourtant ce n'est pas la faute des programmateurs ! Les langues sont des constructions très complexes. Les ordinateurs, au contraire, sont basés sur de simples principes mathématiques. C'est pourquoi ils ne peuvent pas toujours traiter la langue correctement. Un programme de traduction devrait apprendre une langue entièrement. Il faudrait pour cela que des experts lui apprennent des milliers de mots et de règles. C'est pratiquement impossible. Il est plus simple de faire effectuer des calculs à un ordinateur. Car cela, il sait très bien le faire ! Un ordinateur peut comptabiliser la fréquence de certaines combinaisons. Il reconnaît par exemple quels mots se trouvent souvent l'un à côté de l'autre. Pour cela, il faut lui donner des textes dans différentes langues. Ainsi, il apprend ce qui est typique de telle ou telle langue. Cette méthode statistique va améliorer les traductions automatiques. Cependant, les ordinateurs ne peuvent pas remplacer l'homme. Aucune machine ne peut imiter la zone du langage d'un cerveau humain. Les traducteurs et les interprètes auront donc du travail encore pendant longtemps ! Des textes simples pourront à l'avenir sûrement être traduits par des ordinateurs. En revanche, les chants, la poésie et la littérature auront toujours besoin d'un éléme Ils vivent du sentiment humain pour la langue. Et c'est très bien ainsi…

text before next text

© Copyright Goethe Verlag GmbH 2015. All rights reserved.