AR

BE

BG

BN

BS

CA

CS

DE

EL

EM

EN

EO

ES

ET

FA

FI

FR

HE

HR

HU

ID

IT

JA

KA

KN

KO

LT

LV

MR

NL

NN

PA

PL

PT

PX

RO

RU

SK

SR

SV

UK

VI

ZH

Mots courts, mots longs

La longueur d'un mot dépend des informations qu'il contient. Cela a été démontré par une étude américaine. Les chercheurs ont étudié des mots issus de dix langues européennes. Cela se fit à l'aide d'un ordinateur. L'ordinateur analysait différents mots à l'aide d'un programme. Avec une formule, il analysait en même temps le contenu informatif. Le résultat était parlant. Plus un mot est court, moins il véhicule d'informations. Ce qui est intéressant, c'est que nous employons plus souvent des mots courts que des mots longs. La raison pourrait se trouver dans l'efficience de la langue. Lorsque nous parlons, nous nous concentrons sur le plus important. Les mots qui ne contiennent que peu d'informations ne doivent donc pas être trop longs. Cela garantit que nous ne consacrions pas trop de temps à des choses sans importance. Le rapport entre longueur et contenu a encore un avantage. Il assure que le contenu informatif reste toujours constant. C'est-à-dire que pendant un temps donné, nous disons toujours autant de contenu. Par exemple, nous ne pouvons dire que peu de mots longs. Ou bien nous disons beaucoup de mots courts. Quel que soit notre choix, le contenu informatif reste le même. Cela donne à notre discours un rythme régulier. C'est alors plus facile pour nos auditeurs de nous suivre. Si la quantité d'informations variait en permanence, ce serait mauvais. Nos auditeurs ne pourraient pas bien se fixer sur notre langue. La compréhension serait rendue plus difficile. Si on veut être compris du mieux possible, on a intérêt à choisir des mots courts. Car les mots courts sont mieux compris que les mots longs. C'est pourquoi le principe suivant est valable : Keep It Short and Simple! En bref : KISS !

text before next text

© Copyright Goethe Verlag GmbH 2018. All rights reserved.