egypt
AR
belarus
BE
bulgaria
BG
bangladesh
BN
bosnia
BS
spain
CA
czech_republic
CS
germany
DE
greece
EL
usa
EM
great_britain
EN
esperanto
EO
spain
ES
estonia
ET
iran
FA
finnland
FI
france
FR
israel
HE
croatia
HR
hungary
HU
indonesia
ID
italy
IT
japan
JA
georgia
KA
india
KN
south_korea
KO
lithuania
LT
latvia
LV
india
MR
netherlands
NL
norway
NN
india
PA
poland
PL
portugal
PT
brazil
PX
romania
RO
russia
RU
slovakia
SK
serbia
SR
sweden
SV
ukraine
UK
vietnam
VI
china
ZH

Les langues tonales

La majorité des langues parlées dans le monde sont des langues tonales. Dans les langues tonales, c'est la hauteur des tons qui est décisive. La hauteur de ce ton définit la signification des mots ou des syllabes. Ainsi, le ton fait partie intégrante du mot. La majorité des langues parlées en Asie sont des langues tonales. Par exemple le chinois, le thaï et le vietnamien en font partie. En Afrique aussi, il existe différentes langues tonales. De nombreuses langues indigènes d'Amérique sont aussi des langues tonales. Les langues indo-germaniques ne comportent le plus souvent que des éléments tonals. C'est le cas par exemple du suédois ou du serbe. Le nombre de hauteur de tons varie selon les langues. En chinois, on distingue quatre hauteurs de tons différentes. La syllabe ma peut donc avoir quatre significations. A savoir mère, chanvre, cheval et pester. Ce qui est intéressant, c'est que les langues tonales ont aussi un effet sur notre ouïe. cela a été démontré par des études sur l'oreille absolue. L'oreille absolue, c'est la capacité à définir précisément des tonalités ent En Europe et en Amérique du Nord, on ne rencontre l'oreille absolue que rarement. Moins de une personne sur mille la possède. Cela est différent chez les locuteurs natifs chinois. Parmi eux, neuf fois plus de personnes disposent de cette capacité particulière. Lorsque nous étions de petits enfants, nous avons tous possédé l'oreille absolue. En effet elle nous est nécessaire pour bien apprendre à parler. Malheureusement, elle se perd chez la plupart des gens. La hauteur des tonalités est évidemment aussi très importante dans la musique. Cela est particulièrement valable pour les cultures qui parlent une langue tonale. Elles doivent respecter la mélodie très précisément. Sans quoi la belle chanson d'amour se transforme en chant insensé !

text before next text

© Copyright Goethe Verlag GmbH 2015. All rights reserved.