belarus
BE
bulgaria
BG
bangladesh
BN
bosnia
BS
spain
CA
czech_republic
CS
germany
DE
greece
EL
usa
EM
great_britain
EN
esperanto
EO
spain
ES
estonia
ET
iran
FA
finnland
FI
france
FR
israel
HE
croatia
HR
hungary
HU
indonesia
ID
italy
IT
japan
JA
georgia
KA
india
KN
south_korea
KO
lithuania
LT
latvia
LV
india
MR
netherlands
NL
india
PA
poland
PL
portugal
PT
brazil
PX
romania
RO
russia
RU
slovakia
SK
serbia
SR
sweden
SV
ukraine
UK
vietnam
VI
china
ZH

Les langues germaniques

Les langues germaniques appartiennent à la famille des langues indo-européennes. Ce groupe linguistique se caractérise par sa phonétique. Ce sont donc les variations dans le système phonétique qui différencient ces langues les un On dénombre environ 15 langues germaniques. Elles sont les langues maternelles de 500 millions de personnes dans le monde. Il est difficile d'arrêter le nombre exact de ces langues. On ne peut pas toujours savoir s'il s'agit de langues autonomes ou seulement de dialectes. La langue germanique la plus importante est l'anglais. L'anglais est la langue maternelle de presque 350 millions de personnes. Suivent l'allemand et le néerlandais. Les langues germaniques sont divisées en différents groupes. On distingue les langues germaniques septentrionales, occidentales et orientales. Les langues germaniques septentrionales sont les langues scandinaves. L'anglais, l'allemand et le néerlandais sont des langues germaniques occidentales. Les langues germaniques orientales ont toutes disparu. Le gotique en est un exemple. La colonisation a propagé les langues germaniques dans le monde entier. Ainsi, on comprend le néerlandais aussi dans les Caraïbes et en Afrique du Sud. Toutes les langues germaniques sont basées sur une racine commune. Mais il n'est pas certain qu'il ait existé une protolangue unifiée. D'autre part, on ne dispose que de très peu d'écrits germaniques anciens. Contrairement aux langues romanes, il n'existe pratiquement aucune source. Cela complique la recherche sur les langues germaniques. On ne sait pas non plus grand-chose sur la culture des Germains. Les peuples germains ne constituent pas d'unité. Ils n'ont donc pas d'identité commune. C'est pourquoi les scientifiques doivent recourir à des sources extérieures. Sans les Grecs et les Romains, on en saurait bien peu sur les Germains !

text before next text

© Copyright Goethe Verlag GmbH 2014. All rights reserved.